MUSÉE NATIONAL D'HISTOIRE ET D'ART

Au cœur de la vielle ville, un bâtiment central (2002) et trois maisons anciennes accueillent les collections nationales archéologiques, historiques et artistiques du Luxembourg. Nouvellement aménagées en parcours thématiques, elles constituent une attraction culturelle incontournable. Des expositions temporaires variées complètent l’offre.

Collections permanentes

Depuis 2015, le MNHA propose cinq parcours thématiques :

Prologue – Un raccourci de l’histoire du pays et du musée depuis 1839 à nos jours.

Archéologie – Les fleurons du patrimoine archéologique luxembourgeois, de la préhistoire à la fin du Moyen Âge.

Arts décoratifs et populaires – De Mansfeld au Design : les manières d’habiter et les arts appliqués au Luxembourg de la Renaissance au 21e siècle.

Beaux-Arts Les collections d’art ancien (12e-19e siècle), d’art moderne et contemporain (20e-21e siècle) ainsi que d’art luxembourgeois (17e-21e siècle).

Cabinet des médailles – L’histoire monétaire et économique de nos régions de l’Antiquité à nos jours.

Expositions temporaires

Supports/Surfaces: Viallat & Saytour Peinture française moderne du MNHA
Jusqu’au 24 octobre 2021

L’une des forces de la collection d’art international du MNHA est l’ensemble des peintures de Supports/Surfaces, un mouvement artistique qui a contribué entre 1966 et 1972 à façonner l’art français contemporain, tant en peinture qu’en sculpture. En effet, le MNHA possède l’une des plus importantes collections publiques de Supports/Surfaces d'Europe. Elle a été soigneusement constituée au fil des ans et est toujours consolidée par des dons et des achats. Notre exposition présente d’importantes acquisitions effectuées ces dernières années, en mettant l’accent sur les oeuvres de deux membres fondateurs du mouvement Supports/Surfaces: Patrick Saytour (né en 1935) et Claude Viallat (né en 1936).

 

Robert Brandy face à lui-même. 50 ans de carrière

Jusqu’au 28 novembre 2021

Avec cette exposition, le MNHA propose de parcourir un demi-siècle de création d’un artiste luxembourgeois aussi populaire que reconnu. Au début de sa carrière, Brandy s’est rapidement fait un nom dans le monde de l’art grâce à une détermination rare au Luxembourg dans les années 1970: faire de sa passion sa profession et vivre de son art dans son pays. En adoptant cette posture de l’artiste libre et indépendant, Brandy va créer un mythe autour de lui et sans le savoir ouvrir la voie à d’autres artistes. L’exposition au MNHA met en lumière deux volets: d’une part, l’étendue de la carrière de Brandy (1971-2021) à travers une sélection d’œuvres représentatives de l’évolution de son expression artistique et en partie inédites. Il sera ainsi possible de suivre sa démarche et de comprendre l’évolution de son langage plastique depuis ses débuts jusqu’à nos jours. D’autre part, il s’agit d’illustrer le rôle de Brandy dans l’histoire de l’art du Luxembourg comme un des pionniers de la professionnalisation de l’artiste indépendant à un moment crucial pour le développement du secteur artistique.

 

Rethinking Landscape – 8th European Month of Photography 

Jusqu’au 17 octobre 2021

Les représentations paysagères ont une longue et riche tradition dans l’histoire de l’art. Avec le Land art, au début des années 1970, celles-ci ont radicalement changé de paradigme. En dépassant le sujet pour devenir support, le paysage en tant que représentation s’est ouvert aussi à l’expérience esthétique et à l’expérimentation artistique. Aujourd’hui, la jeune photographie européenne approfondit cette prise de conscience du rapport de plus en plus déséquilibré entre l’homme et la nature à travers de nouvelles visions contemporaines de l’image analogique et numérique. Rethinking Landscape (Repenser le paysage) propose cinq postures d’artistes portant un nouveau regard photographique sur les représentations du paysage et montrant de nouvelles approches esthétiques très variées entre fiction, sublimation et distanciation.

Architecture

En 1922, l’Etat acquiert place du Marché-aux-Poissons la Maison Collart-de-Scherf pour y abriter les collections nationales. Mais les transformations sont lentes et le musée, en passe d’être inauguré en 1939, n’ouvrira ses portes qu’après-Guerre, en 1945. Cinquante ans plus tard, la première édition de Luxembourg, capitale européenne de la Culture, démontre à l'évidence que le bâtiment central du Musée est devenu trop exigu pour y déployer ses activités et ses collections. Le projet de restructuration du MNHA est alors confié au Fonds de rénovation de la Vieille Ville. L’extension du musée, situé au cœur du centre historique qui plus est dans un quartier classé par l’UNESCO, est confiée à l’architecte Christian Bauer et associés et s'avère difficile. Après des travaux de grande envergure, le nouveau bâtiment central est finalement inauguré en 2002. Ses espaces répondent aux exigences contemporaines et doublent la surface d'exposition du musée, qui passe ainsi de 1900 m2 à 4300 m2, les nouvelles salles d'exposition supplémentaires étant en grande partie installées sous la place réaménagée du Marché-aux-Poissons. Trois maisons patriciennes situées en face du musée dans la rue Wiltheim, acquises et  aménagées dans les années 1960 et 1970, restent à l'écart du projet de restructuration de 2002. Cette Aile Wiltheim sera rénovée de 2012 à 2014, offrant au final environ 1500 m2 de surface d'exposition supplémentaire ainsi que deux nouveaux ateliers pour le service éducatif du musée. Une passerelle à deux niveaux, entièrement vitrée, relie dorénavant le bâtiment central à l'Aile Wiltheim et permet une meilleure circulation pour les visiteurs.

 

Dimanche: 10:00-18:00
Lundi: Closed
Mardi: 10:00-18:00
Mercredi: 10:00-18:00
Jeudi: 10:00-20:00
Vendredi: 10:00-18:00
Samedi: 10:00-18:00

01.01 / 23.06 / 01.11 / 25.12

 

  • 7.00EUR
    Adultes
  • 5.00EUR
    Tarif réduit
  • 0.00EUR
    Exposition permanente
  • 0.00EUR
    Jeudi, 17:00-20:00
 

Marché-aux-Poissons
L-2345 Luxembourg
 

  • Bus

    N°9 / N°14 / N°20 (Um Bock), N°19 / N°31 (Gruef/Kasinosgaass)

  • Vel'OH!

    N°14 (Knuedler), N°15 (Theater Plaz)

  • Voiture

    Parking Théâtre

Programme au Musée national d’histoire et d’art